Que donner à manger à un chien en cas de constipation ?

Si votre chien n’a pas fait de selles depuis trois jours, c’est qu’il est constipé – rendez-vous chez le vétérinaire.

chien qui fait sa crotte

Ce qu’il faut donner à manger à un chien pour lutter contre la constipation dépend de la gravité de la constipation. Si vous pensez que votre chien est constipé, commencez par examiner son anus. Assurez-vous qu’il ne souffre pas de « constipation externe », qui se produit chez les chiens à poils longs lorsque des selles molles s’accumulent dans les poils autour de l’anus et finissent par former un « bouchon » qui empêche le passage des selles, quels que soient les efforts déployés par votre chien. Nettoyez si nécessaire.

Un chien qui souffre doit être examiné par un vétérinaire. Votre chien doit être examiné par un vétérinaire s’il présente les symptômes suivants :

  • Constipation avec absence de selles depuis trois jours.
  • Constipation avec douleur en essayant de déféquer, qui peut s’exprimer en faisant les cent pas, en tournant en rond, en pleurant, en se cachant, en s’asseyant soudainement et en regardant/léchant l’anus.
  • Constipation avec vomissements.
  • Constipation avec perte d’appétit.

Remèdes maison pour soulager la constipation

Si l’anus est dégagé, que le chien ne souffre pas et que sa dernière selle remonte à moins de trois jours, vous pouvez envisager les interventions diététiques suivantes :

  • Donnez-lui de la nourriture en conserve à laquelle vous aurez ajouté de l’eau pour le réhydrater.
  • Si ce n’est pas déjà le cas, ajoutez du potiron en conserve aux repas de votre chien (1 cuillère à soupe pour les petits chiens, 2 cuillères à soupe pour les chiens moyens, 3 cuillères à soupe pour les grands chiens).
  • Demandez à votre vétérinaire si vous pouvez essayer l’huile de coco ou l’huile d’olive et quelle quantité donner à votre chien.

Prévenir la constipation

Si votre chien a déjà dû être soulagé de sa constipation par un vétérinaire, ces mesures préventives s’adressent à vous :

  • Perte de poids pour les chiens en surpoids : les chiens en surpoids ont beaucoup plus de mal à vider complètement leur côlon lorsqu’ils vont à la selle. Ils ont souvent du mal à maintenir leur position de défécation suffisamment longtemps en raison de douleurs articulaires ou d’une mauvaise condition physique, et leur poussée abdominale est généralement plus faible.
  • Hydratation : la déshydratation se traduit par des selles plus sèches, plus dures et plus difficiles à évacuer. Si votre chien ne boit pas beaucoup d’eau, essayez d’ajouter de l’eau à ses repas et peut-être même de la nourriture en conserve qui contient plus de liquide que les croquettes.
  • L’exercice : une activité accrue et une meilleure forme physique contribuent à maintenir le côlon en bonne santé et aident les chiens à aller à la selle plus complètement à chaque fois qu’ils défèquent.
  • Probiotiques : ce sont les bonnes bactéries dont l’intestin a besoin pour fonctionner correctement. Un côlon heureux se vide mieux.
  • Prébiotiques : il s’agit en fait de sources de fibres. Les fibres sont la « nourriture » dont les bonnes bactéries de l’intestin ont besoin pour être fécondes et se multiplier. Les fibres contribuent également à la formation d’un caca sain, plus facile à évacuer, et à la bonne santé du côlon. La citrouille et la poudre de psyllium sont les sources de fibres les plus prisées pour les chiens.
  • Vous pouvez essayer les traitements contre les boules de poils félines disponibles en vente libre. Ces produits sont à la fois lubrifiants et laxatifs.
  • Vous pouvez essayer le laxatif humain en vente libre appelé Miralax (polyéthylène glycol 3350). Il agit en attirant les liquides du corps dans les selles pour les ramollir et les rendre plus faciles à évacuer. Demandez à votre vétérinaire la quantité à administrer, qui se situe généralement entre 1/8 et 1/2 cuillère à café par repas, en fonction de la taille de votre chien et de ses antécédents.