Le Basset Hound : Caractère, alimentation, éducation, santé

Star de la publicité, le Basset Hound a commencé sa carrière dans les années 70, pour une marque de chaussures.

un Basset Hound qui lève les yeux au ciel

Aujourd’hui, emblème d’un journal de programmes télévisés, sa bouille triste est connue de tous. Son look inimitable, son allure débonnaire, son bon caractère lui ont fait déserter peu à peu les meutes de chiens de chasse pour le confort des canapés… Cet ancien chasseur est devenu un chien de fort bonne compagnie. Pour notre plus grand plaisir !

Pataud et costaud

un Basset Hound

De sa dégaine inimitable, le Basset Hound se promène nonchalamment !

Le basset Hound est une exception au sein de la famille des chiens courants. En effet, contrairement à ses cousins, aux membres fins et musclés, taillés pour la poursuite du gibier, le Basset Hound présente de toutes petites pattes aux pieds massifs. L’on considère généralement que la distance entre le sol et la poitrine, ne doit pas dépasser le tiers de la hauteur mesurée au garrot… Mais ses courtes pattes ne l’empêchent pas de courir la campagne ! Le Basset Hound compense la petitesse de sa foulée par un nez exceptionnel : son museau fort et très développé recèle de très nombreux récepteurs olfactifs, ce qui en fait un chasseur hors pair.

un Basset Hound à la peau bien plissée

Sa peau semble trop grande pour lui, et c’est l’une des caractéristiques essentielles de la race. En effet, le Basset Hound est le descendant d’anciens Bassets français et du Bloodhound, une race elle aussi très fortement plissée. Selon son standard, la peau de sa tête doit donc être suffisamment lâche pour former des plis clairement marqués lorsque la tête est abaissée. Ses pattes présentent, elles aussi, de nombreux plis, comme s’il portait des pantalons tire-bouchonnés !

Le Basset Hound a le corps long et massif : c’est un chien costaud et musclé, qui fait preuve, sous son apparente lourdeur, d’une grande endurance. Loin de l’image de gros pépère que la publicité a véhiculée !

Le Basset Hound peut-il avoir les yeux clairs ? Même si sa robe est citron et blanc, il doit avoir les yeux brun moyen. Les yeux clairs ou jaunes ne sont pas tolérés si vous souhaitez faire certifier votre chien.

un Basset Hound qui se promène

Les trois points forts

  • Look unique
  • Pataud et costaud
  • Flair exceptionnel
un Basset Hound sur un tronc d'arbre

Caractéristiques du Basset Hound

Queue

Elle est bien attachée, assez longue, forte à la base. En action, elle est portée vers le haut en formant une courbe douce.

Oreilles

Elles sont attachées bas, juste en dessous de la ligne de l’œil. Longues, elles dépassent nettement l’extrémité du museau. Elles sont étroites et bien papillotées.

Yeux

Ses yeux sont en forme de losange, ni proéminents, ni trop enfoncés dans les orbites. De couleur foncée, ils peuvent aller jusqu’au brun moyen chez les chiens à robe claire. Ils disparaissent souvent sous les plis de la peau du front !

Poil

Le poil du Basset Hound est court et serré. Il est généralement tricolore (noir, feu et blanc) ou bicolore (citron et blanc).

Truffe

Elle est très développée, car autrefois, le Basset Hound chassait en reniflant les traces de ses proies. Elle est noire, sauf chez les chiens à robe claire, où elle peut être marron ou foie.

un Basset Hound au repos

Origines

  • Pays : Grande-Bretagne
  • Époque : Fin XIXe siècle
  • Ancêtres : Bassets français, Beagle, Bloodhound
  • Aptitudes : Chien de chasse et compagnie
un Basset Hound assis dans un jardin

Le Basset Hound en bref

  • Taille : De 33 à 38 cm
  • Poids : 30 kg environ
  • Diffusion : Environ 8 500 sujets de pure race en France
  • Prix : Élevé
  • Coût d’entretien : Élevé
  • Alimentation : Ménagère (960 g) – Humide (1 540 g) – Croquettes (530 g)

Un sacré cabotin !

un Basset Hound la tête inclinée

Le Basset Hound n’a pas son pareil pour faire des mines et provoquer l’hilarité générale !

Ce chien cocasse semble traîner son mal de vivre dans une peau trop grande pour lui. Mais détrompez-vous ! Son air affligé de vieux philosophe revenu de tout et son expression mélancolique ne sont que des poses destinées à vous apitoyer. Car c’est un cabot qui adore jouer la comédie ! Sa tête toute plissée et ses yeux tombants cachent en fait un tempérament guilleret. Bon vivant, il adore la compagnie et fait la fête à tous les visiteurs.

Grand comédien, il mérite amplement l’oscar du meilleur acteur quand il veut se faire pardonner une bêtise. Il prend alors des mines, vous regarde par en dessous, soupire lourdement… impossible de résister dans ces conditions-là ! Et il en a, parfois, des bêtises à se faire pardonner ! En effet, son côté quelque peu « Brutus » s’accommode mal des bibelots fragiles et des tapis précieux. Bousculant tout sur son passage quand il joue, sautant avec allégresse sur ses maîtres les pattes toutes boueuses ou se vautrant avec délectation sur le tapis alors qu’il est trempé, les occasions de se faire réprimander ne manquent pas !

un Basset Hound assis dans l'herbe

Grâce à son flair exceptionnel, le Basset Hound est un « grand » chien de chasse !

Très sociable, il a hérité de ses ancêtres, qui vivaient en meute, le goût de la compagnie. Il ne supporte que très mal la solitude, et si vous devez le laisser seul chez vous, il sera préférable de lui adjoindre un petit compagnon à quatre pattes, chien ou chat. Il l’entraînera alors dans des parties de courses-poursuites à n’en plus finir, dévoilant son tempérament joueur et primesautier.

Ultrasensible, le Basset Hound est un chien doux et paisible, qui voue à son maître un amour exclusif. Très gentil, on peut lui retirer un os de la gueule sans qu’il pousse le moindre grognement de mécontentement ! Comme tous les chiens de chasse, il fait un très mauvais chien de garde, se précipitant joyeusement à la porte dès que quelqu’un sonne ! Mais sa belle voix grave et profonde peut induire un malfaiteur en erreur : elle peut laisser croire que le chien qui est derrière la porte est un gros gabarit ! Cela sera bien sa seule occasion de se révéler dissuasif, car dès qu’il se montre, il prête plutôt à rire gentiment !

un groupe de Bassets Hound

Trait de caractère

Le Basset Hound a été créé à la fin du XIXe siècle par et pour des chasseurs. Excellent chien de petite vénerie (la chasse à courre du petit gibier), il pouvait aussi chasser le chevreuil. Grâce à son nez exceptionnel, il sentait la piste du gibier et le suivait en donnant de sa grosse voix pour signaler sa position… malheureusement, ses courtes pattes le rendent peu rapide.

Ce chien de meute préfère la compagnie.

Si aujourd’hui, il est plus souvent choisi pour la compagnie, il existe encore des meutes de Bassets Hounds de chasse.

Le Basset Hound est-il un chien pour vous ?

  • Pas très délicat, il a tendance à tout bousculer sur son passage.
  • Il ne supporte pas la solitude : pas question donc de le laisser seul trop longtemps !
  • N’espérez pas en faire le gardien de votre maison, ce n’est pas du tout son « truc » !

Les +

  • Gentil et affectueux
  • Accueillant avec les visiteurs
  • Toujours prêt à jouer

Les –

  • Ne supporte pas la solitude
  • Comédien à ses heures
  • Pas toujours très propre

Une véritable tête de mule

un Basset Hound allongé

Très cabochard, le Basset Hound requiert une éducation stricte.

Sous ses airs langoureux, le Basset Hound cache une âme bien trempée : il sait ce qu’il veut ! Son caractère obstiné, s’il faisait des merveilles à la chasse, n’est plus de mise à la maison… Alors, quand il fait sa tête de mule, freine des quatre pattes ou prend son ait buté des grands jours, ne vous laissez pas fléchir. Car il suffirait d’une fois pour que vous deveniez à jamais esclave de sa majesté !

Le Basset Hound essayera toujours de vous embobiner !

un Basset Hound assis sur un lit

Son éducation doit être très stricte, plus peut-être que pour d’autres races… Dès l’arrivée du chiot à la maison, il faut mettre en place les interdits et s’y tenir. Même si cela est particulièrement difficile devant sa bouille de papier mâché ! Pas question de se laisser embobiner, de le laisser monter sur les lits ou les fauteuils, il serait impossible après de l’en déloger. Car, quand il ne veut pas faire quelque chose, il semble faire le double de son poids ! Il se laisse peser de tout son corps sur les coussins, devient « tout mou », et bien fort, alors, celui qui réussirait à faire bouger de rase-mottes costaud ! On dit parfois que le Basset Hound vaut un demi-chien en hauteur et deux en longueur… Il en vaut bien trois en caractère !

Intelligent, le Basset Hound apprend pourtant facilement les ordres qu’on lui inculque. Il faut toutefois laisser à ce paisible chien le temps de bien assimiler toute leçon avant d’en entamer une nouvelle. Pas de précipitation avec Son Altesse ! S’il rechigne, il ne faut pas hésiter à terminer les exercices plus tôt , en concluant sur quelque chose qu’il sait et aime faire, afin de ne pas rester sur un échec. Une éducation réussie passera par beaucoup de patience et de ténacité, mais le jeu en vaut la chandelle !

un Basset Hound qui se repose

À faire

  • L’éduquer dès son arrivée à la maison
  • Être ferme
  • Reprendre les exercices autant de fois que nécessaire

À ne pas faire

  • Le laisser grimper sur les lits et les fauteuils
  • Vouloir aller trop vite dans son éducation
  • Se laisser attendrir par sa bouille craquante

Mieux qu’un héros de dessin animé !

Les enfants adorent le Basset Hound : sa bouille rigolote les amuse beaucoup ! Il est vrai qu’il est digne d’un personnage de dessin animé. D’ailleurs, Tex Avery n’a-t-il pas pris modèle sur lui pour créer le célèbre Droopy ? Avec les enfants, le Basset Hound révèle toute la douceur de son caractère. Il se laisse complaisamment tripoter, tirer les oreilles, attraper par les plis de sa trop grande peau sans jamais faire mine de grogner ou de mordre… Sa patience avec les bambins n’a pas de limites !

Un coureur de fond !

un Basset Hound dans l'herbe

Sous ses airs de grand tout mou, le Basset Hound cache une âme de sportif.

Ce qui a fait la renommée du Basset Hound dans les milieux de la chasse, c’est son endurance exceptionnelle. Sous son allure pataude se cache donc un sportif, dont l’allure peu rapide est compensée par une très grande résistance à l’effort. Il ne faut donc pas croire, sous prétexte qu’il a l’air de sommeiller la plupart du temps, qu’il n’a pas besoin d’exercice ! Il convient au contraire de le promener régulièrement, suffisamment longtemps pour qu’il trouve son rythme. De grandes balades en forêt le week-end feront son bonheur, car il pourra y renifler toutes sortes de bonnes odeurs !

Son entretien est assez limité, si ce n’est un brossage régulier, surtout au moment de la mue – en général deux fois par an, mais cela peut varier d’un chien à l’autre. Le Basset Hound a généralement, comme tous les chiens courants, une odeur corporelle un peu forte. Il ne faut toutefois pas le baigner trop souvent sauf si comme cela lui arrive parfois, il se roule dans quelque chose d’innommable…

Il est nécessaire de lui nettoyer régulièrement ses très longues oreilles avec un coton et un produit approprié. En effet, longues et papillotées, elles ont tendance à retenir les débris de végétaux qui pourraient à la longue, provoquer une infection. On doit de plus couper les griffes du chien régulièrement, surtout lorsqu’il est encore trop jeune pour marcher beaucoup.

Le Basset Hound adore se dépenser dans la nature.

un Basset Hound couché dans l'herbe

Pour son bon développement, il est conseillé de faire des petites promenades avec lui, ou de le laisser jouer dans le jardin, jusqu’à l’âge de 8-10 mois. En effet, des troubles de la croissance sont connus dans la race : pour le bon développement de ses os, il est donc préférable de l’empêcher de monter ou de descendre les escaliers, de grimper sur les meubles et de faire des exercices violents.

Côté santé, il est plutôt costaud. Quelques problèmes de syndrome de dilatation-torsion de l’estomac et d’entropion (enroulement vers le globe oculaire du bord des paupières) ont été relevés dans la race, mais sont heureusement rares. En fait, les plus gros problèmes du Basset Hound viennent de la tendance qu’ont certains éleveurs à produire des chiens très lourds, allant jusqu’à cinquante kilos. Cet excès de poids induit alors des problèmes articulaires et osseux, ainsi que de grosses difficultés au moment de la reproduction. Autant de bonnes raisons pour aller chez un éleveur recommandé par le club de la race.

un Basset Hound à l'air désespéré

À faire

  • Le promener longuement
  • Nettoyer régulièrement ses oreilles
  • Éviter qu’il ne prenne de l’embonpoint

À ne pas faire

  • Lui faire faire des exercices violents quand il est chiot
  • Le baigner trop souvent
  • Lui donner trop de friandises

Alimentation : Difficile de résister à son air désespéré !

un Basset Hound à l'air désespéré
  • La plus grosse difficulté, dans l’alimentation du Basset Hound, est de rester de marbre devant ses mines… Il faut toutefois impérativement demeurer stoïque et réserver les friandises aux séances d’éducation.
  • Les récompenses pourront être « light » : plusieurs marques d’aliments pour chiens fabriquent maintenant des croquettes allégées, qui permettent de récompenser les bons élèves sans les voir devenir des Bibendum !
  • S’il est recherché dans le standard d’une certaine lourdeur dans l’apparence générale du chien, il n’est pas recommandé, pour des raisons de santé, qu’il prenne trop de poids. L’alimentation, du chien vieillissant en particulier, devra donc être surveillée de près.
  • Les femelles gestantes devront être suivies par un vétérinaire, qui leur prescrira le plus souvent un complément minéral et/ou vitaminé.

En savoir plus

Club français de Basset Hound