Le Caniche : Caractère, alimentation, éducation, santé

Véritable petite peluche lorsqu’il n’est qu’un chiot, pétillant de vie et adorable chien de compagnie en grandissant, le Caniche est bourré de qualités : intelligent, joueur, tendre et fidèle.

Caniche

On entend malgré tout parfois dire qu’il a mauvais caractère, voire qu’il se montre hargneux. C’est tout simplement la rançon de la gloire, car son succès a mené à de nombreuses dérives. Méfiez-vous donc des imitations ! Car, avec un « vrai » Caniche, c’est le bonheur assuré.

Le Caniche : Un frisé élégant

Qui ne le connaît pas ? C’est avec quelques-uns de ses congénères, l’une des stars canines. Au point qu’il a été et reste souvent imité. Mais à quoi s’apparente le »vrai » Caniche ? Il en existe quatre variétés : le grand qui aussi appelé royal, le moyen, le nain, et le toy. L’un à côté de l’autre, ils ne manquent pas de nous faire penser aux Dalton ! Ces quatre variétés se déclinent elles-mêmes en cinq couleurs : noir, blanc, marron, gris ou abricot. Cependant, les chiots gris n’existent pas. Chez eux, cette couleur résulte du grisonnement du poil avec le temps.

Caniche

Ses bouclettes et sa bouille craquante l’ont rendu célèbre partout dans le monde.

Dans sa fourrure d’astrakan, le chiot est craquant. Lorsqu’il grandit, il devient, quelle que soit la variété, un chien aux lignes harmonieuses avec un poil frisé formant des bouclettes élastiques. La variété à poil cordé a pratiquement disparu de nos jours. Son poil forme des cordelettes d’au moins 20 cm de long réparties de chaque côté de son corps. Bien loin du Caniche « classique ».

un Caniche cordé
Un Caniche cordé

Très élégant, le Caniche est également un chien très fier. Il vous accompagne la tête haute, l’air d’un aristocrate. Et sa démarche est tout à fait caractéristique. Lorsqu’il se déplace, il sautille telle une gazelle. Son pas léger nous invite à le suivre.

Caniche

Les 3 points forts

  • Une grande variété
  • Une bouille craquante
  • Élégant et gracieux

Un modèle de gentillesse

Pour qui cherche un chien facile à vivre, le Caniche est tout trouvé. Dès lors que l’on a affaire à un chiot qui a été correctement socialisé au départ, la vie auprès de lui coule sans soucis.

D’un caractère souple, il a la faculté de s’adapter à toutes les situations.

Caniche

Tout d’abord, il est facile à éduquer, car il est remarquablement intelligent et comprend rapidement ce qu’on lui demande. Et, si on le cajole ou on le complimente, il se pliera en quatre pour être agréable à son maître adoré. Ce dernier représente tout à ses yeux, et il ne le lâchera d’ailleurs pas d’une semelle !

Mais le Caniche n’est pas exclusif et ne délaissera pas les autres membres de la famille, car il est très attaché à son foyer. De même, les autres animaux de la maison n’ont rien à craindre : chiens, chats, tortues… et jusqu’au poisson rouge, tous sont ses copains !

Ensuite, il s’adapte à toutes les situations. C’est en quelque sorte inné chez lui. Qu’importe l’endroit où vous l’emmenez dès l’instant qu’il est à vos côtés. Il serait d’ailleurs malheureux que vous l’abandonniez, ne serait-ce que le temps d’une soirée. Mais, si cela doit arriver, vous n’avez rien à redouter. Que de le retrouver planté devant la porte à attendre patiemment votre retour.

Caniche

Le Caniche est réputé pour sa grande fidélité, sa gentillesse et son dynamisme. Rien d’étonnant donc à ce qu’on le trouve dès le XVIe siècle comme chien savant dans les cirques. Amuser les autres, les faire rire et les émouvoir, mais aussi donner le meilleur de lui-même a toujours été en quelque sorte sa devise.

Seul ou en groupe, c’est un grand joueur.

À noter qu’il a aussi été utilisé longtemps comme chien-guide d’aveugles. Mais n’est pas Caniche qui veut. Le succès de la race a donné lieu à des reproductions de masse et à l’apparition de chiens problématiques : peureux, épileptiques, agressifs… totalement à l’opposé du Caniche que les éleveurs professionnels et les passionnés de la race s’attachent à perpétuer.

Caniche

Origines

  • Pays : France
  • Époque : Fin XVe siècle
  • Ancêtres : Le Barbet
  • Aptitudes : Chien de compagnie
Caniche

Caractéristiques du Caniche

Queue

Sa queue est attachée assez haut, et il est habituel de l’écourter à la naissance d’un tiers ou de la moitié. Mais cela n’est nullement obligatoire.

Oreilles

Assez longues, elles tombent le long des joues. Le poil qui les recouvre est ondulé et très long. Gare au nœuds et aux herbes qui peuvent s’y accrocher facilement !

Yeux

Les yeux sont légèrement obliques et en forme d’amande. Selon les variétés, ils sont noirs, bruns ou de couleur ambre. Et toujours vifs et pétillants de malice.

Poil

Il est fin, laineux, frisé, élastique et épais. On peut le toiletter ou le laisser naturel. Une variété existe également à poil cordé. C’est en quelque sorte la version « rasta » !

Truffe

Il n’a certainement plus de souvenirs de l’époque où il était utilisé pour la chasse ou la recherche de truffes. Il a malgré tout gardé un flair très performant, avec des narines largement ouvertes.

La robe doit-elle être unicolore ?

Absolument. Taches et poils disséminés d’une autre couleur que celle de la robe sont éliminatoires si vous voulez faire participer votre Caniche à des concours de beauté.

Caniche

Le Caniche toy n’est pas un jouet

Les enfants trouveront en lui le compagnon idéal pour les parties de jeu et de câlins. Il ne fait jamais sa mauvaise tête et est heureux que l’on s’occupe de sa petite personne !

Malgré son nom, qui signifie « jouet » en français, le toy est certainement parmi la bande des quatre Caniches celui qui apprécie le moins que l’on abuse de sa patience.

Caniche

Cela ne veut pas dire qu’il soit agressif pour autant ; chacun doit tout simplement respecter les limites. En aucun cas un Caniche digne de ce nom ne se montrera agressif envers les humains.

Le Caniche est-il un chien pour vous ?

  • Il est présent à tout instant au point de devenir parfois collant.
  • Il est très intelligent, mais pas « autodidacte » : l’éduquer est nécessaire.
  • Il peut se montrer capricieux et aboyeur s’il n’est pas éduqué correctement.

Les +

  • Fidèle et gentil
  • Très sociable
  • S’adapte partout

Les –

  • Quelque peu dépendant
  • Monté sur ressort !
  • Une mémoire prodigieuse, même pour vos faiblesses
Caniche

Ne pas surestimer son intelligence

La grande gentillesse du Caniche et sa grande réceptivité ne veulent pas dire qu’il peut se passer d’éducation. Comme tous ces congénères, il a besoin d’apprendre ce qui est autorisé et ce qui est interdit, et de sentir une autorité au-dessus de lui.

Le Caniche est certes très intelligent, mais il doit apprendre à vivre à vos côtés et à vous respecter.

Comme il se plie facilement à toutes les volontés, on a parfois tendance à laisser aller les choses. Mais, s’il sent que l’on s’occupe moins de lui, c’est là qu’il risque de vous rappeler sa présence ! Traitez-le donc comme n’importe quel autre chien : servez-lui son repas après le vôtre, insistez pour qu’il vous obéisse, quitte à élever la voix. N’encouragez aucune démonstration d’agressivité ni les aboiements à outrance. Vous aurez alors à vos côtés une véritable crème.

Caniche

Comme tous les chiens, le Caniche doit apprendre à respecter la hiérarchie.

Caniches

Paradoxalement, le plus petit des Caniches, le toy, est certainement celui qui se montre le moins souple des quatre variétés. Cela est dû à sa petite taille, car comme chez tous les petits chiens, il compense son faible gabarit par un caractère plus affirmé. Ne vous laissez donc pas attendrir outre mesure.

Très facile à éduquer, le Caniche se plie facilement aux ordres de son maître.

Enfin, rien ne fera plus plaisir à votre Caniche que de se défouler. Car ce n’est pas un chien casanier. Au pire, le toy et le nain peuvent se satisfaire de sorties quotidiennes et de parties de jeu dans la maison. Les autres variétés sont plus sportives, et vous pourrez les combler en les inscrivant dans un club d’agility, par exemple. N’importe quelle activité contribuera à leur équilibre.

À faire

  • Être constant dans l’éducation
  • Le traiter comme un autre chien
  • Ne pas céder à ses caprices

À ne pas faire

  • Le délaisser, il serait malheureux
  • Le priver de balades, il aime trop ça !
  • Le chouchouter à l’extrême
Caniche

Trait de caractère

Il est toujours partant, et il est rare qu’il fasse preuve de mauvaise volonté. Marcher au bord de l’eau, dans la forêt ou arpenter le bitume, il n’est pas le genre de chien qu’il faut solliciter pour qu’il se décide à bouger. Aussi, il ne faut pas le délaisser, car il ne le comprendrait pas.C’est à ce moment que, pour se faire entendre, il pourrait devenir capricieux ou aboyeur.

Vous devez donc, dès son plus jeune âge, lui apprendre à vivre en bonne harmonie avec toute la famille et l’habituer à être seul de temps à autre.

Vive le naturel !

Caniche

Bien entendu, on croise dans les expositions canines des Caniches toilettés à l’extrême : arrière-train tondu et de gros pompons aux pattes, sur la croupe et au bout de la queue ; le poil bouffant sur le devant du corps, avec une sorte de chignon sur la tête ! C’est la toilette dite en « lion », qui est très contraignante. Ces chiens ne manquent jamais d’attirer l’attention et portent aussi à sourire.

Les grandes toilettes sont réservées aux chiens d’exposition. Pour être heureux, le Caniche doit rester nature.

Mais la population des Caniches se scinde en deux groupes : les sujets d’exposition, qui doivent être toilettés de façon très précise et qui perpétuent en quelque sorte une tradition, et le Caniche des rues, bien dans ses poils, qui n’a rien à voir avec ces sujets apprêtés. C’est, de loin, le plus courant de nos jours. Il peut, au pire, être conduit tous les deux mois chez le toiletteur, afin de maintenir son look et d’aérer son poil. Une coupe dite « baby » rappellera l’aspect craquant du chiot.

Caniche

Mais l’on peut aussi se contenter tout simplement d’une coupe aux ciseaux ; c’est le toilettage dit « mouton », que chaque propriétaire peut facilement exécuter lui-même. Il suffit d’y habituer le chien dès son plus jeune âge.

Le reste du temps, un bon brossage une fois par semaine sera amplement suffisant. L’un des gros avantages du Caniche, c’est qu’il ne perd pas ses poils. Les tapis, moquettes et canapés seront donc épargnés… car il sait profiter de leur confort !

Côté santé, on peut dire que c’est un robuste. Ce chien rustique peut passer sa vie sans aller chez le vétérinaire que pour ses rappels de vaccins. Et l’on a vu des Caniches vivre sans peine jusqu’à l’âge de 18 ans, ce qui est, somme toute, une belle longévité.

Quelques problèmes de dysplasie chez les grands Caniches et de luxation de la rotule chez les nains sont signalés, qui peuvent être évités en s’adressant à un éleveur professionnel.

À faire

  • Le toiletter à votre guise
  • Le baigner une fois par mois environ
  • Inspecter ses dents régulièrement

À ne pas faire

  • En faire un jouet, même s’il est malléable
  • Le faire grossir, lui qui n’est que légèreté
  • Ignorer le brossage, même s’il ne perd pas ses poils.
Caniche

La Caniche en bref

  • Taille : Grand de 46 à 60 cm / Moyen de 36 à 45 cm / Nain de 29 à 35 cm / Toy moins de 28 cm
  • Poids : Grand de 15 à 20 kg / Moyen de 7 à 14 kg / Nain de 3 à 6 kg / Toy moins 2 kg
  • Diffusion : Environ 36 700 sujets de pure race en France
  • Prix : De moyen à élevé
  • Coût d’entretien : De moyen à élevé
  • Alimentation : Selon la taille Ménagère (70 à 720g) – Humide (120 g à 1.2 kg ) – Croquettes (de 40 g à 400 g)

Alimentation – Ne l’oubliez pas : C’est une gazelle !

Caniche

Le Caniche ne fait pas la fine bouche, mais ne mange pas non plus à outrance. Par contre, il peut se montrer gourmand. Ne l’habituez surtout pas à quémander à table, que ce soit pour obtenir un reste, un sucre ou un morceau de gâteau.

Pour lui faire plaisir, optez pour les friandises conçues spécialement pour les chiens. Cela évitera de le faire grossir : il gardera ainsi sa belle ligne et pourra continuer à gambader comme il sait si bien le faire. En outre, cela contribuera à maintenir une bonne hygiène dentaire et préviendra l’apparition du tartre.

Un rythme de deux repas par jour, un le matin et le soir, satisfera pleinement votre compagnon. Une alimentation dite industrielle (croquettes ou boîtes) lui apportera ce dont il a besoin. Pensez à lui laisser une gamelle d’eau fraîche à disposition.

En savoir plus

Site Web : Le Club du Caniche de France.