Les kystes oculaires chez le chien

La découverte d’une masse ou d’une excroissance inattendue sur votre chien peut être pénible, mais elle l’est encore plus lorsque vous remarquez une excroissance à l’intérieur de l’œil de l’animal.

une tête de chien

Bien que cela ne soit pas très courant, les vétérinaires remarquent souvent un kyste uvéal / irien dans l’œil d’un chien lors de son examen de santé annuel. Il est toujours important de faire examiner ces excroissances par un vétérinaire afin d’écarter des affections plus graves, telles que le cancer.

Si vous remarquez une excroissance dans l’œil de votre chien, vous devez prendre rendez-vous avec son vétérinaire dès que possible.

Qu’est-ce qu’un kyste oculaire (kyste de l’iris ou de l’uvée) ?

Également appelé kyste de l’iris ou kyste uvéal, un kyste oculaire est une petite structure creuse à l’intérieur, généralement remplie de liquide. Ces kystes sont situés le long du tractus uvéal à l’intérieur de l’œil, qui se compose de l’iris, du corps ciliaire et de la choroïde. Le terme de kyste de l’iris n’est vraiment exact que pour les kystes provenant des tissus de l’iris, qui est la partie colorée de l’œil. Comme l’iris est facile à voir lorsqu’on regarde l’œil d’un chien et que ces kystes ont tendance à avoir une pigmentation foncée, de nombreux kystes remarqués par les propriétaires de chien sont en fait des kystes de l’iris. D’autres kystes uvéaux proviennent des autres parties du tractus uvéal ou, dans certains cas, flottent à l’intérieur de l’œil.

À quoi ressemblent les kystes oculaires chez les chiens ?

Le plus souvent, un kyste uvéal est découvert lors d’un examen oculaire effectué par un vétérinaire. Cependant, les propriétaires de chien peuvent également remarquer ces excroissances dans l’œil. Le kyste se présente sous la forme d’une petite masse de couleur sombre à l’intérieur de l’œil du chien.

Photos de kystes oculaires

Photo 1 – La photo ci-dessous montre un petit kyste uvéal flottant dans la chambre antérieure ventrale. Le kyste est une structure ronde de couleur brun foncé située près du coin interne de l’œil.

un kyste dans l’œil d'un chien

Photo 2 – La photo représente un kyste uvéal dans l’œil d’un chien. Ce kyste est une zone arrondie-ovale, translucide et brun foncé qui semble flotter librement dans la chambre antérieure.

un kyste dans l’œil d'un chien

Photo 3 – Cette photo montre un chien présentant de multiples kystes uvéaux ronds qui semblent avoir adhéré à la cornée. Les kystes sont des structures translucides de couleur or à brun foncé qui semblent flotter au milieu de l’œil.

un kyste dans l’œil d'un chien

Puis-je me contenter de surveiller mon chien et d’attendre de voir comment le kyste évolue ?

Malheureusement, il n’est pas judicieux de se contenter d’attendre et de voir comment évolue le kyste uvéal d’un chien. Tout d’abord, il est impossible pour un propriétaire de déterminer si la croissance est en fait un kyste. Les lésions cancéreuses, comme le mélanome de l’iris, ont exactement le même aspect et peuvent entraîner la perte de l’œil du chien et sa mort. En outre, chez certaines races, comme le Bouledogue américain, le Grand danois, le Boston terrier et le Golden retriever, la formation d’un kyste uvéal est étroitement liée au développement d’une uvéite cécitante. Ces kystes doivent être traités rapidement pour préserver la vision du chien.

Un kyste oculaire est-il douloureux ou inconfortable pour le chien ?

Un kyste uvéal véritablement bénin n’est probablement pas douloureux pour le chien. Cependant, il est possible que le kyste augmente la pression oculaire et provoque un glaucome ou une uvéite, deux affections douloureuses.

Diagnostic des kystes oculaires

La première chose que votre vétérinaire devra faire lorsqu’il remarquera une excroissance dans l’œil de votre chien sera d’essayer de déterminer s’il peut s’agir d’un cancer. Les kystes de l’uvée ressemblent beaucoup au mélanome, qui est la forme la plus courante de cancer de l’œil chez les chiens. Votre vétérinaire peut vous recommander un ophtalmologiste canin pour des examens et un traitement. Dans d’autres cas, si un examen oculaire à la lampe à fente révèle que la tumeur laisse passer la lumière, votre vétérinaire habituel peut déterminer qu’il s’agit d’un kyste. Certaines excroissances du tractus uvéal nécessitent une échographie oculaire pour déterminer s’il s’agit d’un kyste bénin ou d’une masse cancéreuse.

Traitements

Faut-il traiter un kyste oculaire ?

S’il est prouvé que l’excroissance est un kyste, aucun traitement n’est nécessaire. Les petits kystes qui ne nuisent pas à la vision du chien peuvent être laissés en l’état. Le traitement ne doit être effectué que pour les kystes qui posent un problème, par exemple lorsque le kyste oculaire atteint une taille telle qu’il gêne la vision du chien.

Les kystes qui posent problème seront aspirés chirurgicalement (chirurgie sous anesthésie générale) ou dégonflés à l’aide d’un laser à diode (ablation au laser sous sédation).

Comment savoir si le kyste oculaire de votre chien nécessite une intervention chirurgicale ?

Le seul moyen de savoir si le kyste nécessite une intervention chirurgicale ou s’il peut être laissé en l’état est de l’éclairer par transparence à l’aide d’une lampe à fente. Il s’agit d’un diagnostic complexe qui doit être réalisé, dans la plupart des cas, par un vétérinaire ophtalmologiste. Ce qui peut sembler être des kystes oculaires peut également être des tumeurs, par exemple des mélanomes. Il est donc essentiel d’établir un diagnostic correct. Un examen visuel peut ne pas suffire.

Traitement et chirurgie

En règle générale, ces interventions avancées sur l’œil ne sont pratiquées que par un ophtalmologiste vétérinaire. Le prix varie généralement entre 800 et 2 000 euros, en fonction de la taille et de la localisation du kyste. Cette chirurgie étant peu invasive, la plupart des chiens s’en remettent remarquablement bien.

N’oubliez pas d’appliquer tous les médicaments pour les yeux et d’administrer tous les médicaments prescrits par voie orale selon les instructions du vétérinaire. Gardez le chien au calme et ne le laissez pas se frotter ou se gratter l’œil affecté.

Quelles sont les causes des kystes uvéaux chez les chiens ?

Bien que la cause exacte soit inconnue à ce jour, il semble qu’il y ait une prédisposition génétique chez certaines races. Chez d’autres chiens, une anomalie de la conformation et de la structure de l’œil, ainsi qu’une inflammation à l’intérieur de l’œil, peuvent être en cause.

Les propriétaires de chiens peuvent-ils faire quelque chose pour prévenir l’apparition de nouveaux kystes ?

En général, il est préférable de ne pas se faire reproduire les chiens ayant des antécédents de kystes de l’uvée afin d’éviter la transmission de la prédisposition génétique aux générations futures. Les chiens ayant des antécédents de kystes de l’uvée devraient subir un examen ophtalmologique complet chez leur vétérinaire ou un ophtalmologiste vétérinaire deux fois par an.

Si un chien a un kyste, cela signifie-t-il qu’il est plus susceptible d’en avoir un autre ?

De nouveaux kystes peuvent se former si le chien présente une prédisposition génétique à la formation de kystes uvéaux, une anatomie oculaire anormale ou une affection oculaire provoquant une inflammation. Dans ces cas, il est impératif de faire examiner les yeux du chien par un vétérinaire au moins tous les six mois.