Le Bichon maltais : Caractère, alimentation, éducation, santé

Le Bichon maltais, adorable petite boule de neige, est un chien recherché par les Français depuis des siècles.

un Bichon maltais allongé

Autrefois compagnon des rois, il s’est aujourd’hui démocratisé et devient un petit chien de compagnie fort apprécié. Sa joie de vivre, sa gentillesse, son attachement à ses maîtres sont ses atouts, et non des moindres ! Sa présence illumine un foyer, sa douceur séduit les personnes âgées et sa gaieté enthousiasme les plus petits : le Bichon maltais serait-il le chien idéal ?

Une boule de neige

un Bichon maltais sur une chaise

Attention les yeux ! Voici le Bichon maltais dans sa robe immaculée !

Le Bichon maltais est un petit chien au tronc allongé, très élégant. Son petit gabarit (il ne doit pas dépasser les 25 cm au garrot) ne l’empêche pas d’avoir un port de tête particulièrement fier et élégant. C’est qu’il n’a pas oublié qu’il fut chanté par les poètes romains et fut le compagnon des grands de ce monde, depuis Ramsès II jusqu’à Marie Stuart !

La tête du Bichon maltais est plutôt large, et sa partie supérieure est plate. Le stop est très marqué, faisant un angle de 90e. Son cou est arqué et, bien qu’il soit recouvert d’un poil abondant, la démarcation avec la nuque est bien visible. Son thorax est ample, descendant plus bas que le niveau des coudes. Les membres du Bichon maltais sont bien musclés et tout à fait parallèles, avec une ossature robuste. Ses pieds sont ronds, avec des doigts correctement joints et arqués. Les coussinets comme les ongles doivent absolument être noirs ou, tout au moins, de couleur foncée.

Le poil du Bichon maltais est sans conteste son atout majeur ! Très spectaculaire, sa robe est d’un blanc pur. Toutefois, un ivoire pâle peut être toléré. Le poil est long et droit, sans traces d’ondulations ou de boucles. Sur la tête, un nœud permet de rassembler les poils et de voir ainsi ses si grands yeux ! Sur le tronc, le poil doit dépasser la hauteur au garrot et retomber lourdement sur le sol, telle une cape que l’on aurait jetée sur ses épaules !

Les trois points forts

  • Blancheur immaculée
  • Robe spectaculaire
  • Petit air espiègle
un Bichon maltais qui tire la langue

Concours canins : Quels sont les défauts éliminatoires chez un Bichon maltais ?

Entre autres : yeux vairons, dépigmentation des paupières, poil frisé, taches, autre couleur que le blanc…

un Bichon maltais dans l'herbe

Caractéristiques du Bichon maltais

Queue

Sa queue est attachée dans le prolongement de sa croupe. Elle est recourbée sur le dos et disparaît sous les poils.

Oreilles

Ses oreilles sont presque triangulaires, et sont attachées haut. Tombantes, elles sont en contact avec les côtés du crâne, disparaissant sous une avalanche de poils blancs.

Yeux

Les yeux du Bichon maltais sont de couleur ocre foncé. Grands, bien ouverts, ils ont une expression attentive. Le bord des paupières est parfaitement noir, comme s’il s’était passé au khôl.

Poil

Son poil dense, luisant et brillant retombe lourdement. Il est très long, sans boucles, et d’un blanc immaculé. Des quatre Bichons (maltais, havanais, bolonais et frisé), il est le seul à posséder une robe pareille.

Truffe

La truffe du Bichon maltais est volumineuse, arrondie, pigmentée de noir, avec des narines bien ouvertes. Elle ponctue son museau tel un point final !

Origines

  • Pays : Italie
  • Époque : Antiquité
  • Ancêtres : Petits chiens du bassin méditerranéen
  • Aptitudes : Chien de compagnie
un Bichon maltais en gros plan

Le Bichon maltais en bref

  • Taille : De 20 cm à 35 cm
  • Poids : De 3 kg à 4 kg environ
  • Diffusion : Environ 7 000 sujets de pure race en France
  • Prix : Moyen
  • Coût d’entretien : Moyen
  • Alimentation : Ménagère (150 g à 200 g) – Humide (240 g à 320 g) – Croquettes (70 g à 1000 g)

Un adorable pot de colle

un Bichon maltais allongé

Le Bichon maltais n’est pas de ces chiens qui peuvent s’accommoder d’une vie en solitaire !

Le Bichon maltais n’est pas un indépendant… Mais qui aurait l’idée de laisser cet adorable petit chien seul pendant des heures ? Le Bichon maltais a absolument besoin de la présence de ses maîtres pour s’épanouir et se sentir heureux. Il est donc important, avant de choisir un Bichon, de prendre en compte ce trait de caractère.

En effet, il implique un style de vie qui autorise d’emmener son chien partout avec soi. De plus en plus d’employeurs acceptent aujourd’hui
que leurs salariés viennent au bureau avec leur chien, car des études ont montré que la présence d’un animal sur le lieu de travail permettait de détendre l’atmosphère… Il ne reste plus qu’à en convaincre votre « boss » ! Mais le Bichon maltais est tellement craquant et sait se faire si petit quand cela est nécessaire, que sa présence passe inaperçue…

Les vacances aussi doivent être prévues en fonction de lui. Il ne pourrait pas supporter en effet d’être laissé pendant un mois entier aux mains d’étrangers, et encore moins dans un chenil !

un Bichon maltais dans l'herbe

Le Bichon maltais est un petit chien très câlin et affectueux.

Mais, si le Bichon maltais a besoin de la présence de ses maîtres plus encore qu’un autre chien, il ne faut pas, par des « chouchouteries» excessives, le rendre capricieux. On voit trop fréquemment des petits chiens de compagnie choyés à l’extrême, imposant leurs quatre volontés à leur maître et se rendant par là même insupportables. Car, sous ses airs angéliques, le Bichon maltais peut devenir un vrai tyran domestique ! Heureusement, dans la plupart des cas, il reste un adorable chien de compagnie, affectueux et enjoué. Toujours partant pour les caresses, il fait la fête à son maître à chaque occasion, allant même, jusqu’à sauter dans ses bras ! Très câlin, il apprécie aussi les moments de calme passés avec son maître, pendant lesquels il pourra se pelotonner sur ses genoux.

Trait de caractère

Si le Bichon maltais a du mal à supporter la solitude, il ne faut toutefois pas l’habituer à une présence permanente. En effet, une absence
imprévue, un lieu où il n’est pas accepté, et il faudrait bien qu’il reste seul ! S’il n’y a jamais été habitué, il pourrait très mal y consentir et aboyer sans cesse ou provoquer des dégâts dans la maison. Dès son plus jeune âge, il faut donc l’habituer à de courtes absences, jamais au même moment, jamais de la même durée. Ainsi, il acceptera d’être livré à lui-même quelques minutes par jour.

un Bichon maltais derrière un fauteuil

Le Bichon maltais est-il un chien pour vous ?

  • Il ne supporte pas bien la solitude : votre mode de vie est-il compatible avec ce trait de caractère ?
  • Très câlin, il est toujours à la recherche de caresses.
  • Son aspect fragile et gracieux incite aux câlineries excessives : saurez-vous résister ?

Les +

  • Doux et gentil
  • Très câlin
  • Calme

Les –

  • Ne peut vivre seul
  • Parfois pot de colle
  • Dépendant

Attention chien craquant !

un Bichon maltais qui court dans l'herbe

Sous ses airs de bibelot fragile, le Bichon maltais est un chien, un vrai !

Sous prétexte qu’il est gracieux et élégant, trop de gens considèrent le Bichon maltais comme une petite poupée, voire comme un enfant… Il ne faut pas oublier que c’est un chien, tout de même !

Pour qu’il soit heureux, il doit être traité comme tel. Car un chien qui n’est pas considéré comme un animal perd ses repères, est déstabilisé et peut, en réaction, développer des troubles du comportement. Ce n’est donc pas lui rendre service que de le « chouchouter » à l’excès. Pour qu’il soit heureux, il faut donc qu’il sache, dès son arrivée à la maison, quelle est sa place au sein du foyer. Il ne doit pas avoir le droit de monter sur les fauteuils et les lits, et doit toujours manger après la famille. Comme il est très câlin, il est bien difficile de résister et de l’empêcher de monter sur les genoux pour quémander des caresses… Mais jamais selon son bon plaisir ! Il faut toujours garder l’initiative des caresses et des câlins, et autoriser cette entorse au règlement une fois de temps en temps, quand vous le décidez.

Le Bichon maltais n’est pas une porcelaine de Saxe : il a besoin d’être traité comme un chien !

un Bichon maltais qui regarde devant lui

C’est à ce prix que vous aurez un compagnon agréable à vivre. Pour que la vie avec votre Bichon maltais soit plaisante, il faut que les interdits soient fixés une bonne fois pour toutes, et s’y tenir. Il ne faut pas, sous prétexte qu’il fait ses yeux doux, autoriser un jour ce qui était interdit la veille. Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’il est petit que le Bichon maltais doit être dispensé de séances d’éducation ! Il faut,
pour sa sécurité et votre tranquillité, qu’il sache obéir aux ordres de base : « Assis », « Au pied, « Pas bouger » sont autant d’ordres qu’il doit connaître. Ainsi, il ne risque pas de vous échapper en faisant le fou dans la rue ou de jouer les tourbillons dans le salon luxueux d’une amie.

À faire

  • Lui attribuer un statut hiérarchique fixe
  • Avoir l’initiative des câlins
  • Rester constant dans les interdits

À ne pas faire

  • Oublier qu’il est un chien
  • Le chouchouter à l’extrême
  • Négliger son éducation

Ce compagnon facétieux n’est pas un jouet

Avec les enfants, le Bichon maltais alterne les poses alanguies, quêtant les caresses, et les courses-poursuites dans toute la maison. Compagnon facétieux et monté sur ressorts, il partage les jeux des petits avec enthousiasme. Il est toutefois nécessaire d’apprendre aux enfants qu’il n’est pas une poupée et que les nœuds dans les poils, les brossages à n’en plus finir et le parfum ne sont pas forcément sa tasse de thé… À réserver aux vraies poupées !

Un vrai top-modèle !

toilettage d'un Bichon maltais

Le toilettage du Bichon maltais relève assurément de l’exploit !

Si l’on ne fait pas partie du cercle des aficionados des expositions canines, l’on ne se doute pas de ce que représente le toilettage d’exposition du Bichon maltais… Une vraie sinécure !

L’entretien du Bichon maltais est assez fastidieux.

Tout d’abord, il faut que, tout petit, le chiot soit habitué au port des papillotes. Enroulées sur des petits bouts de papier de soie, les mèches du Bichon sont papillotées quelques jours avant chaque exposition pour donner du volume au poil. La veille du grand jour, il faut défaire les papillotes, laver le chien et le sécher pour que le poil retrouve son aspect plat. Le jour J, pour que le chien soit préparé au mieux, il est conseillé de vaporiser un mélange d’eau et de conditionneur (produit à base d’huile), le brosser, lisser minutieusement, et, pour finir, mettre le petit nœud sur la tête… et voilà votre graine de champion fin prête !

Le chiot doit être habitué au toilettage.

un chiot Bichon maltais

Les Bichons maltais qui ne sont pas destinés à la carrière de top-modèle canin peuvent se contenter d’un entretien plus simple… Mais relativement important, comparé à celui d’autres races. Leur robe doit être brossée avec soin et précaution, tous les jours si possible, et au moins trois fois par semaine. Il est préférable de ne pas trop les baigner, car les shampooings changent la nature de leur poil, le rendant cassant et terne. Les yeux doivent être lavés tous les jours pour éviter le larmoiement provoqué par l’irritation due aux poils. On peut l’éviter en les nattant. Il est de plus conseillé de raser le Bichon depuis l’entrecuisse jusqu’aux aisselles, pour éviter que les poils ne s’emmêlent et ne le gênent.

Côté activités, le Bichon maltais n’est pas un grand sportif, en partie à cause de sa robe de gala, relativement incompatible avec des activités sportives… Il apprécie toutefois de faire de l’exercice, mais vous devrez ensuite passer de longues minutes à le brosser, le peigner
et le débarrasser des végétaux pris dans son poil… Il est donc préférable, pour tout le monde, de le promener en terrain découvert plutôt qu’en forêt et dans les buissons !

À faire

  • L’habituer tout petit au toilettage
  • Le brosser tous les jours
  • Ne pas abuser des friandises

À ne pas faire

  • Négliger son entretien
  • Le laisser quémander à table
  • Lui donner à manger à volonté
un Bichon maltais qui tire la langue

Alimentation : Devant ses mimiques, restez zen !

Le Bichon maltais est un chien gourmand à surveiller !

  • Difficile de résister à ses airs implorants et à ses yeux en boutons de bottine ! mais, si vous vous laissez « embobiner », vous vous retrouverez vite avec un chien obèse, ce qui n’est pas très joli !
  • De plus, l’obésité nuit gravement à sa santé, et l’excès de sucreries peut, à la longue, provoquer de gros problèmes de métabolisme. Enfin, certaines sucreries, tel le chocolat, s’avèrent très dangereuses pour sa santé. En effet, la théobromine contenue dans le chocolat n’est éliminée que très lentement et son accumulation peut se révéler fatale, alors, attention !
  • Les repas sont aussi de très bonnes occasions pour inculquer quelques règles d’obéissance à votre Bichon maltais. S’il a des velléités de quémander à table, envoyez-le à son panier d’un ton ferme, autant de fois que cela sera nécessaire. Donnez-lui toujours à manger
    après vous, et ne lui laissez pas sa gamelle en permanence à sa disposition. S’il fait mine de chipoter, retirez-lui son plat et ne lui donnez à manger que le lendemain. Il n’en mourra pas et vous verrez qu’il fera moins le difficile !

En savoir plus

Club des Bichons et des petits chiens lions. Le Club œuvre pour l’amélioration de 5 variétés : Le Bichon Frisé – Le Bichon Maltais – Le Bichon Havanais – Le Bichon Bolonais et Le Petit Chien Lion. Depuis le 28 juillet 2015, en charge d’une nouvelle race : Le Ratier de Prague.