Comment devenir éleveur animalier ?

C’est souvent l’amour des animaux qui pousse une personne à devenir éleveur. Élever implique une formation pour acquérir les compétences et les techniques nécessaires, ainsi qu’une meilleure connaissance de nos amies les bêtes.

L’amour des animaux n’est pas l’unique qualité qui permet d’exercer ce métier. Il faut également savoir en prendre soin et assurer la stabilité financière de l’élevage.

Selon le Code rural, « On entend par élevage de chiens ou de chats, l’activité consistant à détenir des femelles reproductrices et donnant lieu à la vente d’au moins deux portées d’animaux par an ».

chien-eleveur

Un métier d’avenir

L’ensemble du secteur des métiers animaliers est en forte progression : notre société est à la recherche de nature et cela a pour conséquence une augmentation des métiers tels que : éleveurs de chiens, toiletteurs, éducateurs, dresseurs, comportementaliste, auxiliaire de santé animale…

Les possibilités d’emploi sont réelles et sérieuses comme nombreuses les possibilités de créer demain son entreprise.

Quelles formations ?

  • Bac professionnel « Conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin » (3 ans) ou BEPA (Brevet d’Études Professionnelles Agricoles), d’une durée de 2 ans.
  • BEPA « élevage », formation par alternance en sortie de 3e , seconde ou fin de cycle CAPA (Certificat d’Aptitudes Professionnelles Agricoles), d’une durée de 2 ans.

Créer son entreprise

L’éleveur canin ou félin est un chef d’entreprise. Il élève des animaux en vue d’une utilisation spécifique. Il peut organiser des services complémentaires tels que l’éducation, la pension, qui demandent des compétences spécifiques.

La taille de l’élevage conduit bien souvent l’éleveur à employer des techniciens salariés.

Pour se mettre à son compte et bénéficier des aides, il est indispensable de posséder un diplôme de niveau Bac. Il est nécessaire d’avoir le certificat de capacité, que l’on peut obtenir en s’adressant au préfet de son département.

Où exercer ?

Il peut trouver un emploi auprès des centres d’élevage, il peut aussi créer son propre élevage et développer son entreprise.

Compétences : Être rigoureux et patient, avoir des connaissances en santé vétérinaire. Avoir des aptitudes commerciales est un plus, pour gérer au mieux la vente des animaux.

Salaire moyen débutant : Les revenus tirés de cette activité peuvent être très aléatoires. Le plus souvent, le métier d’éleveur permet simplement d’avoir un complément de salaire.

Conditions d’exercice pour devenir éleveur canin

Préparation au certificat de capacité d’éleveur : Pour exercer légalement, vous devez être possesseur d’une attestation de capacité d’éleveur.

Formation qualifiante pour l’obtention du certificat de capacité à l’élevage :

À l’issue de cette formation, vous pourrez passer votre certificat de capacité délivré après que vous ayez réussi votre « Évaluation des connaissances requises pour l’exercice d’activités liées
aux animaux de compagnie d’espèces domestiques » ; évaluation passée dans un établissement habilité qui est un examen avec un questionnaire.

L’examen est organisé par les préfectures ainsi que certains lycées professionnels de l’agriculture.

Des stages de formation sont prévus par la SFC (Société Francophone de Cynotechnie) et par la SCC (Société Centrale Canine) afin d’obtenir ce certificat par la voie du contrôle de connaissance.

Pour vous inscrire, contactez la DDPP (Direction Départementale de Protection de la Population) de votre département qui vous communiquera la liste des établissements agréés.