Le Fox-terrier : Caractère, alimentation, éducation, santé

L’image du Fox-terrier est fortement associée à celle de Milou, l’inséparable compagnon de Tintin, dans les bandes dessinées d’Hergé.

un Fox-terrier

Mais au côté du célèbre Fox à poil dur existe une autre variété, moins connue… celle à poil lisse. Au fond, rien ne les différencie vraiment, hormis leur robe. Et si leurs admirateurs respectifs prétendent que ce sont deux chiens bien distincts, il n’y a guère qu’au niveau du toilettage que la différence se fait sentir. Alors… poil dur ou poil lisse, lequel vous fera craquer ?

Milou ou Nipper

un Fox-terrier à poil dur

Poil dur et poil lisse ne se distinguent que par leur robe.

un Fox-terrier à poil lisse

Le Fox-terrier existe en deux variétés, et les admirateurs de l’une comme de l’autre s’attachent à dire que ce sont deux chiens différents. Simple querelle de clocher ? Hormis la nature du poil et la couleur de leur robe, ils se ressemblent pourtant beaucoup.

Tous deux ont des allures de sportifs. Sous leur petit volume se cache une ossature forte. Sans jamais paraître lourdauds, ils dégagent une impression de robustesse. C’est le maximum de force dans le minimum de volume. Leur mâchoire est puissante, malgré un museau relativement étroit et une petite tête que porte un cou fin et musclé. Tous deux sont très élégants.

Le Fox-terrier à poil dur a pourtant été surnommé le « frère endimanché » du Fox-terrier à poil lisse. Y aurait-il un certain favoritisme ? Si le poil dur a connu son heure de gloire avec Milou, le poil lisse n’est pas en reste : il nous rappelle le fameux Nipper de la publicité pour les disques EMI, « La voix de son maître ».

On les distingue aussi à la couleur de leur pelage : bicolore ou tricolore avec une robe à dominante blanche marquée de taches noires et marron pour le Fox-terrier à poil dur. Bicolore, noir et blanc et tricolore (noir, blanc et marron), avec toujours une dominante blanche, pour le Fox-terrier à poil lisse.

Fox-terriers à poil lisse

Caractéristiques du Fox-terrier

Queue

Elle mesure au minimum 10 cm. Attachée haut, portée droite ou légèrement basculée, elle ne doit pas toucher le dos.

Oreilles

Petites, en forme de « V » et d’épaisseur modérée, elles sont repliées et retombent nettement vers l’avant. Elles épient le moindre bruit et bougent comme des radars !

Yeux

Ils sont toujours de couleur noire et sont le reflet de sa personnalité pleine et entière : pétillants de vie et d’intelligence.

Poil

Deux variétés existent : l’une à poil dur (en fil de fer, dense et très dur de texture), la plus répandue, qui rappelle Milou ; l’autre à poil lisse (plat et abondant) qui rappelle Nipper.

Truffe

De couleur noire, la truffe du Fox-terrier vient terminer un museau effilé. Il s’en sert à merveille et flaire de loin le moindre mulot qui passe dans le jardin ou le plat qui mijote dans la cuisine.

Un port d’oreilles particulier

Pour un champion, pas question d’avoir les oreilles en forme de tulipe ou en rose. C’est éliminatoire en exposition.

un Fox-terrier à la mer

Le Fox-terrier en bref

  • Taille : De 35 cm à 39.5 cm
  • Poids : De 7 kg à 9 kg
  • Diffusion : Environ 17 250 sujets de pure race en France
  • Prix : Peu élevé
  • Coût d’entretien : Moyen
  • Alimentation : Ménagère (600 g) – Humide (960 g) – Croquettes (330 g)
un Fox-terrier à poil lisse

Les trois points forts

  • Un look sympa
  • C’est Milou !
  • Pas triste
un Fox-terrier à poil dur

Origines

  • Pays : Grande-Bretagne
  • Époque : XIXe siècle
  • Ancêtres : Terriers blancs anglais, Fox-Hound, Beagle
  • Aptitudes : Chien de chasse et de compagnie

La joie de vivre

un Fox-terrier chiot

Pétillant et plein d’entrain, le Fox-terrier est un chien qui respire la bonne humeur.

Qu’il soit à poil dur ou à poil lisse, le Fox-terrier est un chien gai et joueur. Du poil dur on a dit qu’il était « fait pour répandre la joie autour de lui », mais force est de reconnaître qu’il n’a pas l’exclusivité en ce domaine.

Autrefois utilisés pour la chasse et de nos jours chiens de compagnie, les Fox-terriers sont d’excellents chiens de famille ; poil dur et poil lisse sont aussi sociables l’un que l’autre. Le Fox-terrier à poil dur serait dit-on, un « poil » plus indépendant que son cousin à poil lisse, qui aurait tendance à se montrer plus collant, n’hésitant pas à se mettre dans les jambes de ses propriétaires.

Le Fox-terrier ne peut résister à l’envie de voir ce qui se passe au fond d’un terrier.

un Fox-terrier dans la nature

Le poil lisse a besoin de présence humaine, peut-être davantage que le poil dur, mais pas plus que de nombreux animaux, qui ont tout simplement envie de partager tous les instants de la vie de leurs maîtres dès lors qu’ils sont heureux avec eux. La fidélité est, en tout cas, ce qui les caractérise l’un et l’autre et celle-ci débouche même parfois sur une certaine forme de jalousie. Si avec les humains tout se passe bien en règle générale, il n’en va pas de même avec les congénères qui ne sont pas toujours appréciés et vus d’un très bon œil. Avec eux, le Fox-terrier est du genre querelleur. Prudence donc. Le mieux est de l’habituer à cohabiter avec d’autres animaux dès son plus jeune âge ou de lui en faire rencontrer lors de ses premières sorties.

C’est un bon gardien, et il n’hésite pas à donner de la voix pour avertir de la présence d’un intrus ou pour dissuader un inconnu qui s’approcherait du portail. Et mieux vaut ne pas l’inciter à se montrer agressif, car il deviendrait vite « pinçant ».

Curieux, il est toujours à l’affût, car il faut qu’il soit au courant de tout ce qui se passe dans sa maison. Le propriétaire aura donc un rôle important à jouer dans l’éducation du bébé Fox-terrier s’il ne veut pas qu’en grandissant, il se prenne pour le maître et lui donne du fil à retordre.

un Fox-terrier au bord de l'eau

Trait de caractère

Le Fox-terrier est un chien tenace, c’est le moins que l’on puisse dire. Lorsqu’on joue avec lui, il n’y a qu’à voir sa détermination à ne pas vouloir lâcher sa balle ou son bâton ! C’est qu’il a un fort tempérament et de la suite dans les idées. Les spécialistes disent que le poil dur se déclare plus rapidement pour la chasse. Le poil lisse serait moins spontané, plus prudent, plus réfléchi dans son action. Tous deux sont en revanche très intelligents, mais cela on n’en doute pas !

Le Fox-terrier est un chien fouineur et curieux !

un Fox-terrier

Le Fox-terrier est-il un chien pour vous ?

  • Il n’est pas du genre à vivre en chenil. Très actif, il aime partager les activités des membres de la famille.
  • D’une fidélité à toute épreuve, il en devient parfois exclusif et jaloux.
  • Il est téméraire et n’a pas peur de grand-chose.

Les +

  • Toujours gai
  • Équilibré et sociable
  • Vif et dynamique

Les –

  • Cabochard et têtu
  • Jaloux et exclusif
  • Intelligent, trop parfois !

48 heures chrono

un Fox-terrier dans la nature

Le Fox-terrier ne manque pas de caractère. Ne vous laissez donc pas impressionner.

Tout se joue très vite dans l’éducation du Fox-terrier. Pas question de commettre des impairs au début ou de relâcher un tant soit peu la garde. Car, à la moindre faiblesse de votre part, c’en est fini ! Cela est dû tout d’abord à la formidable faculté de compréhension dont le Fox-terrier fait preuve. Celle-ci est renforcée par une excellente mémoire. Quarante-huit heures après avoir fait connaissance avec son nouveau foyer, le Fox-terrier sait exactement ce qu’il peut faire et ne pas faire. Autant dire que les interdits devront être posés clairement et la hiérarchie bien définie.

Le Fox-terrier doit être rapidement pris en main.

un Fox-terrier sur un fauteuil

Le « patron », c’est vous, et il doit le comprendre au plus vite. Vous devez vous faire respecter quitte à vous faire quelque peu violence lorsqu’il essaie de vous faire les yeux doux. La brutalité est, comme avec tous les chiens, à exclure. Sa capacité à apprendre vous facilitera d’ailleurs son éducation. Avec lui, il faut être complice tout en étant autoritaire, sinon il vous mènerait une vie impossible et vous seriez loin d’avoir à vos côtés le Milou des bandes dessinées qui vous a tant fait rêver.

Avec le Fox-terrier, la fermeté est de rigueur.

un Fox-terrier dans l'herbe

Ne l’incitez pas à courser les lapins ou les chats, car c’est un chasseur dans l’âme qui aura du mal à réfréner ses instincts. De même, prenez garde à vos plates-bandes ou à celles de vos voisins, car il adore creuser de droite et de gauche. Lui apprendre la marche en laisse, le « au pied » puis le rappel sera d’une grande utilité. Car dites-vous bien qu’en forêt, par exemple, il ne reculera devant rien, pas même un imposant sanglier !

Enfin, le Fox-terrier n’est pas fait pour vivre constamment enfermé (même si la vie en appartement est tout à fait envisageable), pas plus qu’attaché ou en chenil : ce serait trop triste pour un chien si gai.

Le grand air, il adore ça !

un Fox-terrier dans l'herbe

À faire

  • Être ferme sans attendre
  • Ne pas vous laisser marcher sur les pieds
  • Utiliser au mieux son intelligence

À ne pas faire

  • L’inciter aux courses-poursuites
  • Céder, même s’il ne veut rien entendre
  • L’isoler, lui qui aime tant les humains

Enfants et Fox-terrier sont comme Tintin et Milou !

Le Fox-terrier traîne derrière lui une mauvaise réputation : celle d’un chien désagréable, hargneux, voire agressif. Pourtant, cette époque est bien révolue, grâce notamment au travail des éleveurs. Le Fox-terrier peut donc vivre aux côtés des enfants. Il recherche d’ailleurs leur présence (et réciproquement), car c’est un joueur infatigable. La complicité qui règne entre eux est comparable à celle qui unissait Tintin et Milou. Et toutes les occasions sont bonnes pour faire des bêtises.

À deux poils près !

un Fox-terrier avec un ballon

Ce chien à la santé de fer n’a qu’un « inconvénient » : son toilettage, et encore…

Le Fox-terrier est par nature un chien vivant, très actif et très robuste. Que vous habitiez en ville ou à la campagne, il faut absolument lui offrir des occasions de se défouler. Parties de jeux, mais aussi balades, randonnées, etc., seront les bienvenues. De toutes les façons, il est partant pour tout. Ce n’est pas un chien de canapé, mais un véritable sportif. Avec lui, il faut que ça bouge et pas question de faire d’interminables grasses matinées. Mais le gros avantage qu’il offre est qu’il peut sans problème vivre en appartement.

Pour le Fox-terrier à poil dur, c’est l’épilation qu’il faut envisager !

un Fox-terrier qui joue avec une balle

Le toilettage est sans doute sa seule contrainte, notamment pour la variété à poil dur. S’il est évident que le poil lisse se contente d’un brossage journalier au gant de caoutchouc, le poil dur nécessite davantage d’attentions. Mais, même si l’aspect entretien doit peser dans le choix d’un Fox-terrier à poil dur, les passionnés argumentent que la toilette n’est pas si fastidieuse qu’on pourrait le croire. Deux solutions s’offrent aux propriétaires de Fox-terrier à poil dur. L’épilation tout d’abord. Cette technique permet au poil de garder sa texture et entretient par ailleurs sa pigmentation. Celui-ci restera ainsi droit ou légèrement cranté et la robe se salira moins. Il faut compter en moyenne trois épilations par an, à faire effectuer chez un toiletteur professionnel, à moins d’apprendre soi-même la technique. Un brossage hebdomadaire complétera ce soin. La seconde solution est la tonte, mais tout éleveur le déconseillera, car elle a tendance à faire boucler le poil, ce qui empêche la peau de respirer et peut être la cause d’eczéma.

Le poil dur n’a pas que des désavantages du point de vue entretien et les passionnés ne manquent pas de le souligner, car il ne fait pas de mue. Voilà qui est dit ! Brosse, peigne et couteau seront les outils qui constitueront sa trousse de toilette. Les bains ne seront donnés que lorsque cela sera nécessaire, c’est-à-dire lorsque le chien est très sale, deux ou trois fois par an au maximum. Pensez alors à utiliser un shampoing adapté à la nature de son poil.

À faire

  • Surveiller sa ligne
  • Ne pas rater les rendez-vous chez le toiletteur
  • Choisir un shampoing adapté

À ne pas faire

  • Le laver trop souvent
  • Négliger son toilettage
  • Ignorer sa nature sportive
un Fox-terrier qui se repose

Alimentation : Il élimine, mais tout de même

Sa nature sportive exige une alimentation équilibrée.

  • Le Fox-terrier est un chien dynamique qui se dépense sans compter. Aussi son alimentation doit être parfaitement équilibrée, comme chez tout bon sportif qui se respecte, afin de lui apporter tout ce dont il a besoin.
  • La nourriture dite industrielle sera donc à préférer aux petits plats maison. Tout d’abord parce qu’elle est parfaitement adaptée aux besoins du chien ; ensuite parce qu’elle offre de nombreux avantages : coût, stockage, conservation…
  • Vous éviterez aussi les restes de table, les gâteries inutiles et les friandises à profusion. Ce n’est pas parce qu’il brûle facilement ses calories qu’il faut tout lui passer !
  • Si vous souhaitez lui faire plaisir, offrez-lui un os en peau de buffle ou tout autre produit spécialement étudié que l’on trouve dans le commerce ou chez le vétérinaire.

En savoir plus

Réunion des Amateurs de Fox-Terriers – Club Fox Terrier

Club de race créé en 1908 par une poignée de passionnés, il compte aujourd’hui plus de 400 membres fidèles en France et à l’étranger.

Affilié à la Société Centrale Canine, reconnu par le Ministère de l’Agriculture, il a la responsabilité du maintien et de l’amélioration des caractéristiques de la race, ainsi que de sa promotion et du développement de son utilisation en France.