Le Bichon frisé : Caractère, alimentation, éducation, santé

Charmant petit chien au poil duveteux, le Bichon frisé est l’un des chiens de compagnie les plus appréciés au monde.

Un Bichon frisé qui tire la langue

Son caractère enjoué, son dynamisme, sa gentillesse et son affection ont fait l’unanimité, des jeunes aux personnes âgées. Toujours sur la brèche, ce petit tourbillon de neige n’en finit pas de faire le pitre et de réclamer des câlins à qui veut l’entendre !

Une pelote de laine

Petit chien à l’allure vive, le Bichon frisé est tout en rondeurs avec une truffe bien arrondie, et des yeux tels de petits boutons noirs. De plus, son pelage tout en courbes le fait ressembler à une petite pelote de laine ! Ses oreilles tombantes, portées en avant lorsqu’il est attentif, disparaissent complètement sous ses poils duveteux, donnant à sa tête l’allure d’une barbe à papa !

un Bichon frisé dans l'herbe

Le Bichon frisé a un port de tête fier et haut, et il regarde le monde avec des petits yeux vifs et expressifs. Il a un crâne plat et un museau plutôt court. Son cou est assez long, au-dessus d’une poitrine bien développée et profonde. Ses membres antérieurs sont très droits, avec une ossature fine. Malgré son aspect gracile, ses cuisses sont larges et musclées.

Membre de la famille des Bichons, ses cousins se nomment Bichons maltais, le Bichon bolonais et le Bichon havanais. Ces deux derniers sont les plus rares de cette bande de petits chenapans. Ils ont tous en commun une petite taille, une allure ébouriffée et une origine qui se perd dans la nuit des temps.

Le Bichon frisé doit son poil de mouton au Caniche, qui fut croisé avec le Bichon Maltais. Du Caniche il a aussi hérité une démarche sautillante et une allure vive et pimpante. De son cousin Maltais il a gardé le poil immaculé et le port de tête fier et élégant.

Les trois points forts

  • Blancheur immaculée
  • Poil duveteux
  • Tout en rondeur
un Bichon frisé dans la nature

Le Bichon de concours peut-il avoir des taches ?

Non, toute tache est inadmissible, mais un peu d’ivoire aux oreilles est toléré.

un Bichon frisé immaculé

Caractéristiques du Bichon frisé

Queue

Le Bichon frisé la porte relevée et gracieusement recourbée sur le dos, sans qu’elle soit, toutefois, enroulée. Elle ne doit en aucun cas toucher son échine.

Oreilles

Ses oreilles tombantes, portées en avant lorsqu’il est attentif, disparaissent complètement sous ses poils duveteux, donnant à sa tête l’allure d’une barbe à papa.

Yeux

Les yeux comme les paupières, sont aussi foncés que possible, de forme plutôt arrondie. Ils sont vifs et pas trop grands. De vrais petits boutons de bottine !

Poil

Fin, soyeux, tire-bouchonné et très lâche, on dit qu’il ressemble à une chèvre de Mongolie ! Il doit atteindre 7 à 10 cm de longueur.

Truffe

La truffe du Bichon frisé est arrondir, bien noire, avec un grain fin et luisant. Elle pointe au milieu d’un océan de poils !

un Bichon frisé qui se promène

Bout de chou ou tyran ?

Si certains chiens de compagnie sont exceptionnellement calmes et préfèrent se prélasser sur leur coussin plutôt que de faire les fous, il en va autrement du Bichon frisé !

Cette boule de neige n’est pas un ange. Sous son air innocent, il a un sacré caractère !

Ce petit chien plaira à ceux qui recherchent un animal toujours en mouvement. Plein de vitalité, il peut, d’une seule détente, sauter dans les bras de son maître pour se faire caresser ou accueillir un invité en faisant des bonds spectaculaires.

un Bichon frisé qui joue avec une balle

Très joueur, le Bichon frisé ne reste pas en place !

Joli petit chien heureux de vivre, intrépide et affable, le Bichon frisé a conquis bien des cœurs. Mais sa petite taille et son allure craquante ne doivent pas faire oublier qu’il est un animal et non un jouet. Comme tous ses congénères, il cherchera par tous les moyens à conquérir une place de choix au sein de la famille. Son rêve : une place réservée sur un fauteuil aux coussins moelleux, la famille à ses pieds, cédant au moindre de ses caprices de petite altesse !

Plein de charme et de douceur, ce grand sensible peut aussi se révéler un véritable tyran domestique ! Pas question donc de céder au chantage de ses yeux en boutons de bottine : quelles que soient ses mines implorantes, il faut savoir rester ferme !

un Bichon frisé couché devant une porte

Le Bichon frisé est certes craquant, mais il est à éduquer avec fermeté.

Le Bichon frisé est un chien de compagnie : avec lui ce terme prend toute sa mesure, car il sera toujours sur les talons de ses maîtres, les accompagnant dans le moindre de leurs déplacements dans la maison.

Très affectueux, il est toujours en demande de câlins… D’ailleurs, son nom n’a-t-il pas donné le verbe bichonner ? Tout un programme !

Le Bichon frisé ne fait pas partie de ces chiens que l’on peut laisser sans crainte livrés à eux-mêmes pendant de longues heures. Loin de sa famille, il dépérit très vite ! Heureusement, sa petite taille permet de l’emmener un peu partout, car il est très difficile de le confier à des amis pendant les vacances… Quant aux pensions pour chiens, n’en parlons pas !

un Bichon frisé qui fait le beau

Trait de caractère

Le Bichon frisé est un petit coquin ! Très joueur, il adore faire « bisquer » son maître en lui cachant ses chaussures, lunettes ou journaux dans la maison. Il n’attend qu’une chose, c’est que l’on rentre dans son jeu en se mettant à sa recherche ! S’ensuivent alors d’interminables parties de courses-poursuites qui le raviront.

Si ce trait de caractère ne vous plaît pas trop, vous pouvez limiter le Bichon dans ses facéties, à condition de passer de grands moments à jouer avec lui au jeu que vous aurez choisi.

Origines

  • Pays : France
  • Époque : Fin XVe siècle
  • Ancêtres : Bichon maltais, Caniche
  • Aptitudes : Chien de compagnie
un Bichon frisé qui fait les yeux doux

Le Bichon frisé est-il un chien pour vous ?

  • Vif, il joue parfois les tourbillons de neige dans la maison. Heureusement, sa petite taille permet d’éviter la casse !
  • Il ne supporte pas la solitude et ne peut rester seul plusieurs heures par jour.
  • Sous ses airs angéliques, il cache un tempérament de vrai petit despote !

Les +

  • Gai et enjoué
  • Affectueux
  • Compagnon idéal

Les –

  • Pot de colle
  • Tyrannique
  • Survolté
un Bichon frisé qui regarde devant lui

Le Bichon frisé est desservi par son physique : pour qu’il soit heureux, il faut le traiter comme un vrai chien !

Ni peluche, ni enfant

Beaucoup de propriétaires de Bichons frisés font la même erreur : sous prétexte qu’ils ont devant eux un chiot craquant, ils considèrent qu’il ne doit pas être traité comme un animal. Grave erreur ! Pour qu’un chien soit heureux, il faut qu’il connaisse sa place au sein de la famille, et que celle-ci soit bien établie une fois pour toutes. C’est-à-dire, pour le Bichon comme pour tous ses congénères, la position hiérarchique la plus basse, après le plus petit des enfants.

un Bichon frisé en peluche

C’est à ce prix que le Bichon et ses maîtres vivront en bonne harmonie. Pas question donc de lui passer ses caprices, de le gâter à l’excès, de le laisser monter sur les fauteuils, et encore moins de coucher sur le lit ! Dès son arrivée à la maison, les règles doivent être établies et ne jamais évoluer.

Très intelligent, doté d’une excellente mémoire, le Bichon frisé était autrefois utilisé dans les cirques. C’est dire s’il a une bonne capacité d’apprentissage ! Ne reste plus à son maître qu’à le mettre à l’épreuve en l’éduquant avec douceur et fermeté. Alors qu’il est encore tout petit, il faut lui apprendre à ne pas monter sur les meubles, car il aurait tôt fait de se vautrer sur le lit ou de mettre le nez dans les assiettes ! Cette sévérité ne lui fera pas de mal, bien au contraire. Et elle n’est pas incompatible avec de grandes parties de jeux et de câlins.

Car une bonne éducation canine est faite d’un mélange équilibré de fermeté et de douceur, de punitions méritées et de caresses bien gagnées.

un Bichon frisé couché dans l'herbe

Le Bichon frisé et les enfants : Tout le monde doit être bien élevé

Chien capricieux et enfants mal élevés ne font pas bon ménage… Car le Bichon frisé ne supportera pas qu’on l’embête, le pince ou tire sur son poil si tentant. Mais, s’il est bien éduqué, il saura prendre sur lui et acceptera d’être un peu chahuté. Aux enfants de savoir jusqu’où ils peuvent aller ! S’ils ont appris à respecter les animaux et s’ils savent qu’un chien n’est pas une peluche privée de sentiments, tout ce petit monde s’entendra alors à merveille.

À faire

  • Lui apprendre les bonnes manières
  • L’éduquer dès son arrivée à la maison
  • Mettre son intelligence à l’épreuve

À ne pas faire

  • Le traiter comme un petit être sans cervelle
  • Le choyer à l’excès
  • Lui laisser faire ses quatre volontés
un Bichon frisé à Central Park

Un tourbillon neigeux

Petit chien de compagnie, le Bichon frisé peut évidemment très bien vivre sans problème en appartement. Il sera tout aussi heureux dans une maison, à condition qu’on ne le fasse pas vivre à la dure ! Car ce petit bonhomme, s’il a besoin de se dépenser, n’en apprécie pas moins le confort des tapis moelleux !

Il a beau être petit, il n’en a pas moins besoin d’exercice !

un Bichon frisé qui court dans l'herbe

Quelques bonnes promenades feront son bonheur, au cours desquelles il pourra se dépenser à sa guise. Cela lui évitera peut-être de grimper aux rideaux de la maison ! Car il a de l’énergie à revendre et il lui arrive de se montrer un peu… soûlant. Quelques balades lui feront donc le plus grand bien, à condition de ne pas l’emmener dans des endroits broussailleux. En effet, sa robe frisottée s’accommoderait mal d’épines, de feuilles ou de certains végétaux qui seraient ensuite très difficiles à ôter.

Son entretien est certes important, mais pas insurmontable. Il suffit de le brosser tous les jours avec une brosse métallique à bouts ronds pour éviter la formation de nœuds. Il est par ailleurs conseillé de le baigner tous les mois afin de préserver la blancheur immaculée de sa robe. Enfin, l’utilisation de petits nœuds et autres colifichets est déconseillée : il n’en a vraiment pas besoin pour être beau !

un Bichon frisé qui tire la langue

Sa santé est généralement bonne. Seul petit point à surveiller : l’entretien de ses dents et de ses gencives. Les premières ont tendance à s’entartrer, les secondes risquent des infections. Il faut donc régulièrement lui inspecter l’intérieur de la gueule pour vérifier que tout va bien et lui brosser les dents régulièrement, avec du dentifrice pour chiens. Cette opération, si elle est pratiquée dès le plus jeune âge, ne pose aucun problème.

De petits soucis hépatiques ou respiratoires surviennent éventuellement pour cette race de chien, mais peuvent être évités en choisissant d’acquérir son chien auprès d’un éleveur sérieux, qui respecte les recommandations du club de la race et réalise une sélection raisonnée.

Le Bichon frisé en bref

  • Taille : 30 cm au maximum
  • Poids : 4 kg environ
  • Diffusion : Environ 17 000 sujets de pure race en France
  • Prix : Moyen
  • Coût d’entretien : Faible
  • Alimentation : Ménagère (200 g) – Humide (320 g ) – Croquettes (100 g)
un Bichon frisé dans la neige

Plutôt « speed », le Bichon frisé a besoin de se dépenser.

À faire

  • Le promener dans un endroit peu broussailleux
  • Inspecter régulièrement sa gueule
  • Le brosser tous les jours

À ne pas faire

  • Lui donner des friandises à tout-va
  • Le faire vivre à la dure
  • Le faire crouler sous les colifichets

Alimentation : Attention aux friandises

deux Bichons frisés qui mangent
  • Le plus gros problème dans l’alimentation du Bichon frisé est sa tendance à grossir. Il faut donc bien veiller à lui donner une alimentation adaptée, qui ne dépasse pas ses besoins énergétiques.
  • Malgré ses mines éplorées, il ne faut pas se laisser attendrir et lui donner des friandises. Celles-ci doivent être réservées aux séances d’éducation et aux exercices réussis, ainsi qu’à quelques occasions exceptionnelles.
  • Comme tous les petits chiens, il est possible qu’il se montre difficile. Dans ce cas, il sera préférable de lui donner une alimentation humide ou ménagère, plus appétissante que les croquettes. Mais il n’est pas nécessaire de lui préparer des petits plats fins ou de lui donner des boîtes haut de gamme ! Comme tous les chiens, son organe gustatif n’est pas très développé : il a six fois moins de papilles que l’homme et « classe » les aliments en agréables, neutres ou mauvais.

En savoir plus

Le club des Bichons et Petits Chiens Lions, a été fondé le 18 novembre 1947. Le Club œuvre pour l’amélioration des 5 variétés de Bichons : Le Bichon frisé, Le Bichon maltais, le Bichon havanais, le Bichon bolonais et le Petit Chien Lion. Depuis le 28 juillet 2015, en charge d’une nouvelle race : le Ratier de Prague.